Coucou, revoilà Montebourg

le
1

Un petit caillou supplémentaire sur le chemin escarpé de la présidentielle. Alors qu’il avait un peu disparu des radars politiques ces derniers mois, l’ancien ministre de l’Economie, Arnaud Montebourg, devrait profiter de la traditionnelle ascension du mont Beuvray (Saône-et-Loire) pour effectuer son retour dans la course — encore très virtuelle — à l’Elysée.

« Attention ! Il ne va pas dire : je me présente pour 2017, suivez-moi mais il livrera son analyse de la situation et développera des thématiques qui lui sont chères. On en déduira qu’il est disponible, prêt à se lancer dans la bataille si les conditions sont réunies », décrypte un de ses proches.

Le rendez-vous est fixé à 11 h 30 devant le musée de Bibracte, au pied du massif du Morvan. Montebourg sera accompagné de quelques centaines de fidèles et d’une poignée de parlementaires dont sa compagne, Aurélie Filippetti, et les députés frondeurs Christian Paul, Laurent Baumel, Philippe Baumel et Patrice Prat.

Il prépare un livre-programme pour la rentrée

Après l’ascension, qui doit durer une cinquantaine de minutes, et avant le pique-nique rituel, celui qui fut l’avocat opiniâtre du made in France prononcera une intervention d’environ une demi-heure. Pour dire quoi ? « Il est très en colère par rapport à ce qui s’est passé cette semaine à l’Assemblée : l’utilisation du 49-3, l’adoption au forceps de la loi Travail. Il considère que le bilan de François Hollande depuis quatre ans est globalement mauvais. Et qu’il n’a aucune légitimité particulière à se représenter », assène un de ses lieutenants.

L’ancien ministre, qui prépare un livre-programme pour la rentrée de septembre, sera évidemment plus modéré dans son expression. Il devrait surtout parler de fond et lancer l’élaboration d’un projet politique citoyen sur un mode participatif. Il veut consulter les Français dans une approche qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1961G il y a 8 mois

    montebourg pourrait s'allier au fn car il pense pareil , ils veulent tout deux de la souveraineté , plus de produits français . pour cela ,il faut faire un franxit , quitter l'euro , l'europe et ainsi devenir un pays libre .