Couacs en série pour la gauche

le
1
Durant l'été, les sujets de polémiques se sont multipliés dans la majorité, entre le Parti socialiste et ses remuants alliés, Verts et Front de gauche.

Durant l'été, les sujets de polémiques se sont multipliés dans la majorité, entre le Parti socialiste et ses remuants alliés, Verts et Front de gauche.

o Le traité de stabilité budgétaire

C'est le sujet le plus compliqué de la rentrée. Après avoir promis pendant la présidentielle de «réorienter» la politique européenne, le président de la République François Hollande a obtenu de ses partenaires l'ajout d'un volet croissance au traité de stabilité budgétaire... qui n'a pas donc pas changé d'une virgule. Il instaure la même rigueur.

Mais le chef de l'État doit désormais obtenir la ratification du texte, dont l'examen est prévu début octobre à l'Assemblée. Une partie de la gauche est réticente, y compris au sein du PS. Ces «interrogations» ne concernent pas que l'aile gauche, concède-t-on à l'Élysée. «C'est plus large.» Certains «nouveaux députés» se posent des questions. «Il y a un défaut de pédagogie», estime-t-on. Le ministre dé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le mardi 28 aout 2012 à 05:59

    C'est certain qu'on est loin de la symphonie !