Couacs en série chez American Airlines

le
0
Sièges mal fixés au sol, altimètres défectueux, annulation et retards en série... Les incidents se multiplient pour la compagnie aérienne actuellement en faillite, ternissant un peu plus son image.

«American Airlines, tu ne devrais plus faire de vols transatlantiques. Tu ne sais pas faire. Tu n'es pas équipé pour. Et ton personnel est clairement démotivé». Ainsi débute une tribune parue ce week-end dans le New York Times. Un passager y relate son «vol kafkaïen» entre New York et Paris, qui a duré plus de 30 heures.

Après un départ retardé de deux heures, l'avion a dû se poser d'urgence à Londres, l'altimètre de l'engin étant tombé en panne. «Certains passagers s'inquiétaient pour leur sécurité, mais l'équipage de bord se contentait de soupirer 'bah, l'altimètre fait encore des siennes'». Après une nuit à Londres, les passagers ont eu la surprise de trouver porte close en voulant entrer dans leur nouvel avion. «Après une heure passée serrés comme des sardines , et sans rafraichissements, dans la navette, nous apprenons que ce vol est annulé pour des problèmes techniques. Retour au terminal». Les passagers ont fini par rallier Paris avec 22

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant