Coty va s'introduire en Bourse et lever 700 millions de dollars

le
0

par Tanya Agrawal

(Reuters) - Le fabricant américain de parfums Coty a déposé officiellement son dossier d'introduction en Bourse, une opération grâce à laquelle il compte lever 700 millions de dollars et qui intervient après l'échec de son offre de rachat sur Avon le mois dernier.

Le marché des introductions en Bourse (IPO) aux Etats-Unis n'avait pas connu d'opération d'envergure depuis plus d'un mois et les débuts difficiles de Facebook sur le marché.

La crise de la dette en Europe a poussé ces derniers mois plusieurs entreprises à reporter leur projet. Le nombre de sociétés prévoyant de s'introduire sur le New York Stock Exchange a chuté de 40% au deuxième trimestre pour tomber à 27.

Toutefois, certains groupes qui se sont lancés dans l'aventure boursière ont plutôt bien réussi leur entrée sur le marché. C'est le cas de la marque de luxe Michael Kors et du fabricant de bagages haut de gamme Tumi Holdings.

"Coty est synonyme de qualité et ce sera une des introductions les plus attendue de l'année", a commencé David Menlow, président de IPOfinancial.com.

Coty, créé à Paris en 1904 par François Coty, est détenu majoritairement par Joh A Benckiser, le véhicule d'investissement de la famille milliardaire allemande Reimann. La société s'est spécialisée dans les parfums sous licence et commercialise entre autres les marques Calvin Klein, Davidoff et Chloe.

Joh A Benckiser est également actionnaire de la marque de chaussures Jimmy Choo et du géant britannique de produits de grande consommation Reckitt Benckiser.

Le milliardaire américain Warren Buffett, via Berkshire Hathaway, et le fonds d'investissement Rhone détiennent chacun 7,5% de Coty.

NOUVELLE AVENTURE APRÈS L'ÉCHEC AVON

Deuxième fabricant mondial de parfums, ce dernier a réalisé plusieurs acquisitions ces dernières années pour se développer et se diversifier. En 2010, il a racheté la marque de soins Philosophy à Carlyle, la société de manucure OPI et une majorité du capital de l'entreprise chinoise TJoy.

Il s'était lancé dans une nouvelle aventure en lançant une offre audacieuse sur le géant des cosmétiques Avon, une société qui réalise près de trois fois son chiffre d'affaires.

Coty a finalement retiré le mois dernier son offre de 10,7 milliards de dollars (8,3 milliards d'euros), expliquant qu'Avon, hostile dès le départ au projet, n'avait pas répondu à temps à sa dernière proposition.

Coty a publié pour les neuf mois à fin mars de son exercice fiscal décalé un bénéfice net de 32,9 millions de dollars pour un chiffre d'affaires de 3,5 milliards.

Les parfums ont représenté 57% des ventes de 4,1 milliards de dollars réalisées par Coty pour son exercice clos en juin 2011. La majorité de son chiffre d'affaires est réalisé en Europe et en Amérique du Nord.

Selon son dossier d'introduction en Bourse, Coty s'attend à générer un chiffre d'affaires de 4,5 milliards de dollars en 2012.

Le groupe, dirigé par Bernd Beetz, ancien patron des parfums Christian Dio, a pour principaux concurrents des sociétés comme Estée Lauder, L'Oréal et Elizabeth Arden.

Coty précise dans le document préliminaire adressé aux autorités de régulation boursière (Securities and Exchange Commission) que Bank of America-Merrill Lynch, JPMorgan et Morgan Stanley sont co-chefs de file de son introduction en Bourse.

Le dossier ne précise en revanche pas le nombre de titres offerts à la vente, ni à quel prix.

Blandine Hénault pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant