Côtes-d'Armor : nouveaux barrages des agriculteurs autour Saint-Brieuc

le , mis à jour à 18:13
12
Côtes-d'Armor : nouveaux barrages des agriculteurs autour Saint-Brieuc
Côtes-d'Armor : nouveaux barrages des agriculteurs autour Saint-Brieuc

Délogés peu avant 8 heures ce jeudi matin, les agriculteurs qui bloquaient la RN 12 près de Saint-Brieuc (Côte-d'Armor) se sont reportés au nord-ouest et au sud-est de la ville. Deux barrages ont ainsi été installés en début d'après-midi sur la RN 12 dans le sens Brest-Rennes : au niveau de l'échangeur de Kernilien près de Guingamp et à Plestan, près de Lamballe. 

A la hauteur de Kernilien, selon rapporte Ouest France, les forces de l'ordre tentaient d'évacuer les manifestants. Les agriculteurs ont reculé de quelques centaines mètres et ont allumé des feux.  

VIDEO. Un feu allumé par des agriculteurs à hauteur de Guingamp

Du côté de Plestan, les agriculteurs tentaient à tout prix de pénétrer sur la route nationale, empruntant même les terre-pleins pour passer. Vers 15h30, une journaliste de Ouest France rapportait que des bouchons se faisaient sentir sur plusieurs kilomètres. 

#plestan statut quo entre les agriculteurs et les CRS ça bouchonne sur plusieurs km @OuestFrance22 pic.twitter.com/ftQqxVkyLS— Soizic Quéro (@SoizQuero) 21 Janvier 2016

Les agriculteurs des Côtes d'Armor ont commencé leur mobilisation mercredi après-midi sur la RN 12  au niveau d'Yffiniac et du Trégueux près de Saint-Brieuc. Ils ont été délogés peu avant 8 heures ce jeudi matin. La circulation a pu reprendre sur une voie au sud de Saint-Brieuc, vers 16 heures, a annoncé la préfecture. 

#ManifestationAgricole #RN12 Trégueux réouverture de la circulation sur 1 voie à 90 km au niveau de l'échangeur du Perray sens Brest/Rennes— Préfet Côtes-d'Armor (@Prefet22) 21 Janvier 2016

Les agriculteurs des Côtes d'Armor prévoyaient jeudi matin de tenir leur mobilisation tant que Manuel Valls ne viendrait pas les voir. «La révolte paysanne démarre. Les gens sont tellement écœurés, ils sont prêts à faire n'importe quoi», assurait Jo Baron, producteur d’œufs de Lanrodec, leader de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 300CH il y a 11 mois

    Le Français, est quand même barge, plus tu leur en donne dans la GUE..., plus il en redemande

  • 300CH il y a 11 mois

    Le changement c maintenant

  • 300CH il y a 11 mois

    Vous avez voté le Brian les yeux fermés, maintenant faut pas venir vous plaindre

  • domsko il y a 11 mois

    Encore quelques couches, La France va finir dans un bal masqué tragique.

  • bobded il y a 11 mois

    A Moirans cela a mis 3 jours pour déloger les manouchs

  • M3182284 il y a 11 mois

    ça suffit la prise d'otage, vous vous prenez pour des cgtistes ou des roms?

  • Berg690 il y a 11 mois

    Allons donc! Mais c'est bien moins grave qu'une chemise déchirée d'un DRH. Les paysans seront licenciés pour faute lourde?

  • M4139932 il y a 11 mois

    Et pourtant qui a gagné les régionales ? Un nouveau ? non .....le sortant ! alors faut pas se plaindre si rien ne change....

  • M2248222 il y a 11 mois

    52 %

  • gbirothe il y a 11 mois

    lors qu'il s'agit de tabasser des bretons ce gouvernement est toujours présent!!!