Cote de confiance : Valls et Sarkozy en baisse, Hollande stable

le
0
Cote de confiance : Valls et Sarkozy en baisse, Hollande stable
Cote de confiance : Valls et Sarkozy en baisse, Hollande stable

La cote de confiance de François Hollande reste stable à 19%, tandis que celle de Manuel Valls est en baisse de quatre points, à 36%, selon le baromètre TNS Sofres publié jeudi par le Figaro Magazine. 78% des sondés déclarent ne pas faire confiance au président, un chiffre stable également.

La confiance accordée au chef de l'Etat s'effondre chez les sympathisants de gauche (-10%), en particulier chez les socialistes (-15), mais elle progresse chez les partisans du MoDem (+7) et du Front de Gauche (+4), tandis qu'à droite, le président perd 2 points.

Après notamment la semaine de polémique qui a suivi son déplacement express à Berlin (Allemagne) pour assister à la finale de la Ligue des Champions de football entre le FC Barcelone (Espagne), son club de cœur, et la Juventus Turin (Italie), le Premier ministre, Manuel Valls voit la confiance des Français reculer. Plus d'un Français sur trois (36%) ne lui fait pas du tout confiance et encore un sur quatre plutôt pas confiance.

Le député-maire de Bordeaux (Gironde), Alain Juppé, conserve sa place en tête du palmarès des «cotes d'avenir» des personnalités politiques, à 39%, mais perd 4 points. Christine Lagarde (+2), la patronne du FMI confrontée à la crise grecque, accède à la deuxième place à 32%, suivie de François Bayrou (+4) à 30%. Ségolène Royal recule à la 4e place (29%), suivie de Martine Aubry (27%).

Nouvelle baisse également chez Les Républicains. Nicolas Sarkozy (-4) et François Fillon (-3) n'ont désormais plus que la confiance d'un Français sur quatre (respectivement 25% et 26%). Les deux rivaux LR en vue de la primaire pour la présidentielle 2017 pourront se consoler en constatant qu'à l'extrême droite Marine Le Pen est elle aussi en recul (- 4) à 22%.

La relaxe de Dominique Strauss-Kahn, puis son intrusion inattendue dans le débat sur la crise grecque semblent bénéficier à DSK. L'ex-patron du FMI progresse de 5 points à 25%.

Sondage ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant