Côte d'Ivoire : Serey Die n'était pas en deuil

le
0
Côte d'Ivoire : Serey Die n'était pas en deuil
Côte d'Ivoire : Serey Die n'était pas en deuil

Beaucoup se sont demandés ce qui avait pu faire éclater Serey Dié en sanglots pendant l'hymne national ivoirien, jeudi à Brasilia. On pensait détenir la réponse après que les médias anglais ont fait état après ce match entre la Colombie et la Côte d'Ivoire (2-1) du décès du père du milieu de terrain des Eléphants deux heures avant le match. Ce que l'intéressé a démenti formellement un peu plus tard sur son compte Instagram. « Salut, juste pour vous dire que tout ce qui se dit sur le décès de mon père est faux, car il est décédé en 2004, a écrit le joueur ivoirien du FC Bâle. C'est juste des émotions de fierté d'être ivoirien et de servir mon pays qui m'ont fait pleurer car je ne pensais pas être un jour à ce niveau. » Un message dont profite Serey Dié pour se faire pardonner de son erreur sur le deuxième but colombien, avec ce ballon perdu face au pressing de James Rodriguez. « Au passage, je suis désolé pour mon erreur. Je sais que je vous ai déçus mais je vais me rattraper. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant