Côte d'Ivoire : Ouattara lance un ultimatum à Gbagbo

le
0
Celui qui est reconnu comme le nouveau président du pays par la communauté internationale a donné jusqu'à vendredi minuit au chef d'Etat sortant pour abandonner le pouvoir. Ce dernier promet de ne pas céder.

La crise ivoirienne va-t-elle s'emballer dès les premières heures de 2011 ? Alassane Ouattara, reconnu comme président de la Côte d'Ivoire par la communauté internationale, a donné à son rival Laurent Gbagbo jusqu'à minuit ce vendredi pour quitter le pouvoir. En échange, il lui a promis qu'«il n'aurait pas d'ennuis», conformément à la requête de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), a annoncé à la presse son premier ministre Guillaume Soro. «Si d'ici minuit, il ne quitte pas le pouvoir, le président de la République sera au regret d'envisager d'autres mesures», a mis en garde Guillaume Soro, se redisant «convaincu que seule la force» fera partir le dirigeant sortant.

«Les dictateurs ne négocient pas leur départ, on les fait partir», a encore déclaré Guillaume Soro, chef de l'ex-rébellion des Forces nouvelles (FN) qui tient le nord du pays depuis le putsch raté de 2002 contre Laurent Gbagbo. «L'enjeu en Côte d'Ivoire dépas

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant