Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés

le
0
Toutes les frontières du pays ont été fermées jeudi soir, après l'annonce, par la commission électorale, de la victoire d'Alassane Ouattara. Mais le Conseil constitutionnel a estimé que ces résultats n'étaient pas valides.

Bras de fer en Côte d'Ivoire entre le président sortant Laurent Gbagbo et son opposant Alassane Ouattara. Les résultats de la Commission électorale indépendante, qui donnaient Alassane Ouattara vainqueur de la présidentielle de dimanche, ont été invalidés par le Conseil constitutionnel une heure après leur proclamation. L'institution, seule habilitée à proclamer les résultats définitifs, est présidée par un proche de Laurent Gbagbo. La tension est aussitôt montée d'un cran: dans la soirée, l'armée a annoncé la fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes du pays. Les autorités ont également ordonné «la suspension sans délai» de la diffusion des chaînes de télévision d'information étrangères, qui ont annoncé les résultats.

La Commission électorale indépendante (CEI) avait déclaré jeudi soir que l'opposant Alassane Ouattara avait remporté le second tour de la présidentielle avec 54,1% des voix, selon des chiffres provisoires que dev

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant