Côte d'Ivoire : invisible, Gbagbo s'accroche au pouvoir

le
0
EN DIRECT - Les appels à la démission du président sortant se sont multipliés vendredi. Mais un porte-parole de Laurent Gbagbo a répété qu'il n'«abdiquerait pas». Des centaines de personnes auraient été tuées dans l'ouest du pays.

o Les forces pro-Ouattara à l'assaut d'Abidjan

Les forces du président de Côte d'Ivoire reconnu par la communauté internationale, Alassane Ouattara, ont continué de livrer bataille à Abidjan vendredi pour s'emparer des derniers bastions de son rival Laurent Gbagbo.

» EN IMAGES - Ouattara, un combat de vingt ans pour la présidence

Au quatrième jour de leur offensive, les Forces républicaines, entrées dans la nuit de jeudi à vendredi dans la capitale économique, ont cherché à s'emparer du palais présidentiel et de la résidence de Laurent Gbagbo. Celle-ci est essentiellement protégée par des membres de la Garde républicaine, une unité d'élite lourdement équipée. D'intenses combats ont fait rage jusqu'à une nette baisse d'intensité des tirs vendredi après-midi.

Dans la soirée, le camp Gbagbo a affirmé avoir repoussé l'offensive des forces de son rival sur le palais présidentiel et la résidence du président sortant à Abidjan. Aucune confirmation i

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant