Côte d'Ivoire : Gbagbo veut un cessez-le-feu

le
0
Les forces d'Alassane Ouattara, le président reconnu par la communauté internationale, ont pris mardi le contrôle de trois villes stratégiques dans l'ouest et l'est du pays.

Quatre mois après le début de la crise post-électorale qui divise la Côte d'Ivoire, les forces d'Alassane Ouattara sont nettement passées à l'action lundi et mardi. Les combattants du président élu le 28 novembre et reconnu par la communauté internationale ont ainsi pris mardi le contrôle de trois importantes villes, selon des sources concordantes.

À la mi-journée, les Forces républicaines - nouvelle appellation des forces pro-Ouattara - circulaient à bord de 4x4 à travers la ville de Duékoué, carrefour stratégique de l'Ouest. Duékoué conduit notamment à San Pedro, plus grand port d'exportation de cacao au monde. On n'entendait pas de tirs, mais des maisons en feu et des impacts d'obus et de balles témoignaient de la violence des affrontements entre le camp Ouattara et les forces armées de Laurent Gbagbo. Un hélicoptère de la Mission de l'ONU en Côte d'Ivoire (Onuci) y aurait même essuyé lundi des tirs avec une «mitrailleuse lourde» de la part des forces p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant