Côte d'Ivoire : Gbagbo veut que l'ONU et la France partent

le
0
Le président autoproclamé, désavoué par l'ensemble de la communauté internationale, a exigé samedi le départ des 10.000 Casques bleus et des 900 soldats français présents dans le pays

Les Casques bleus chassés de Côte d'Ivoire ? Le président autoproclamé Laurent Gbagbo a franchi un cap samedi dans sa confrontation avec la communauté internationale, en demandant le départ «immédiat» de la mission de l'ONU dans le pays, l'Onuci, et de la force militaire française Licorne.

«Le gouvernement ivoirien considère que l'Onuci a largement failli à sa mission en posant des actes qui ne sont pas conformes à son mandat (et) a fait preuve d'ingérence grave dans les affaires intérieures de la Côte d'Ivoire, accuse le communiqué de son gouvernement lu à la télévision d'État. Le président de la République de Côte d'Ivoire vient de demander le départ immédiat du territoire ivoirien de l'Onuci et des forces françaises qui la soutiennent.» «Cela implique, précise le texte, que le gouvernement ivoirien s'oppose d'ores et déjà au renouvellement de cette opération qui expire le 20 décembre 2010».

 

«Il n'est plus habilité à parler au nom de la Côt...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant