Côte d'Ivoire : comment Ouattara étouffe difficilement Gbagbo

le
0
Une à une, les sources de revenu du président sortant sont asséchées. Mais ce dernier construit une économie parallèle pour pouvoir se maintenir au pouvoir et payer ses troupes. Au risque de ruiner le pays.

L'assiégé n'est peut-être pas celui qu'on pense. Dans la bataille entre Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo pour la présidence de la Côte d'Ivoire, il ne faut pas se fier aux apparences. Certes, Ouattara, vainqueur de l'élections présidentielle du 28 novembre, ne peut pas sortir de l'hôtel du Golfe encerclé par les forces militaires restées fidèles à Gbagbo. Mais ce dernier, qui ne veut pas lâcher le pouvoir, se trouve de plus en plus coupé de ses ressources financières par la stratégie d'asphyxie de son adversaire.

«À défaut d'une intervention militaire impossible, la seule arme de Ouattara c'est l'économie», explique Vincent Darraque, chercheur associé à l'Institut français des relations internationales (Ifri). «L'objectif, au final, est de diviser le clan sur fonds de banqueroute.» Alassane Ouattara et ses alliés internationaux ont donc fermé un à un tous les robinets de cash alimentant le trésor de guerre du président sortant.

«Gbagbo bricole»

M

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant