Costa Concordia : le redressement retardé de deux heures

le
0
Costa Concordia : le redressement retardé de deux heures
Costa Concordia : le redressement retardé de deux heures

Le redressement de l'épave du paquebot Costa Concordia, échoué près de l'île du Giglio (Italie) depuis janvier 2012, a dû être retardé de deux heures, «en raison des forts orages qui se sont abattus cette nuit», a expliqué le chef de la protection civile et responsable du projet Franco Gabrieli. Les opérations devaient débuter peu après 6 heures du matin.

Dimanche, la décision avait été prise de lancer l'opération ce lundi matin, les conditions météo et marines étant «compatibles» avec l'opération, selon la protection civile italienne. «Les paramètres du vent et la hauteur des vagues sont compatibles avec les valeurs maximales prévues par les calculs pour la faisabilité de l'opération» indiquait un communiqué de la protection civile.

Habitants et médias sur le qui-vive

«Tous les tests ont été achevés, nous sommes en train de mettre la dernière main aux préparatifs et nous n'attendons que le feu vert officiel», avait déclaré plus tôt dimanche un membre de la structure gouvernementale italienne chargée de l'opération.«L'île est prête pour cet événement et nous sommes très confiants dans son déroulement, nous avons obtenu des assurances de toutes les sociétés et institutions impliquées», a renchéri Alessandro Centurioni, adjoint du maire du Giglio, responsable de l'environnement. «Je ne manquerais ce spectacle pour rien au monde, je serai au port avec le maire à l'aube, à 05H30» locales, a-t-il confié.

Le spectacle du redressement de ce gigantesque navire, dont le naufrage en janvier 2012 a fait 32 morts, sera suivi en direct par de nombreuses chaînes de télévision et autres médias qui ont accrédité environ 400 journalistes, photographes et cameramen.

Redressement : le mode d'emploi

Le navire, complètement couché sur le flanc droit, a été stabilisé grâce à des centaines de sacs de ciment placés par des plongeurs au fond de la mer, et par une plate-forme, de la taille d'un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant