Costa arrache un point à United

le
0
Costa arrache un point à United
Costa arrache un point à United

Mené pendant plus d'une demi-heure par Manchester United, Chelsea est revenu de l'enfer pour arracher un point grâce à Diego Costa. United stagne alors que Kurt Zouma, de son côté, est sorti dans les larmes.

Chelsea FC 1-1 Manchester United FC

Buts : Diego Costa (90e) pour Chelsea / Lingard (61e) pour Manchester United

C'est une habitude. Bousculé une nouvelle fois, mené pendant plus d'une demi-heure, Chelsea est de nouveau revenu de nulle part ce soir pour arracher un point à Manchester United (1-1) grâce à un but dans les arrêts de jeu de Diego Costa. Un Costa rageur, poissard depuis le début de la rencontre, plein de rage dans un Stamford Bridge toujours imprenable sous le règne de Hiddink. On retiendra cette joie colérique comme les larmes terribles de Kurt Zouma, gravement blessé au genou et sorti sur civière à l'heure de jeu. Manchester United, de son côté, perd des points dans la course à la Ligue des Champions et pourrait se bouffer les doigts. Et ce, malgré le génie d'un gamin, Jesse Lingard, et la classe de De Gea.

La piqûre et l'anesthésie


Sauf qu'aujourd'hui, à Stamford Bridge, Guus Hiddink est en conquête. Celle d'un premier succès à domicile depuis son retour à Londres. Le bilan du professeur hollandais est plutôt positif, toujours invaincu en un mois et demi, et Chelsea le sait, la pression est plutôt sur les épaules de Manchester United, toujours en course pour le titre selon son entraîneur. Hiddink lance le même onze ayant arraché un point à Watford dans la semaine, Hazard est toujours sur le banc. Du côté de United, Louis van Gaal veut enchaîner après un succès convaincant face à Stoke et garde, lui aussi, les mêmes hommes. Sur le papier, un Chelsea-MU a de la gueule mais, rapidement, on se rend compte qu'on a bien sous les yeux un match entre un cinquième de Premier League et un treizième. Car d'entrée Manchester United prend le jeu sous sa direction devant des Blues craintifs et passifs. La troupe de Van Gaal tient le ballon avec près de 70% de possession au quart d'heure de jeu et est proche d'ouvrir le score par Carrick de loin. Chelsea évolue sans liant entre les blocs, miné par un Fàbregas invisible, et est condamné à s'en remettre à un exploit de Courtois devant Martial.

Hiddink-Van Gaal, une histoire entre…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant