Cosmétiques : des microbilles de plastique polluent l'océan

le
0
Ces microplastiques échappent au traitement des eaux usées.

L'entreprise Unilever vient d'annoncer qu'elle abandonne l'utilisation de microbilles de plastiques dans certains de ses produits cosmétiques pour le corps: les gommages et les soins exfoliants. Une fois passée la surprise d'apprendre que du plastique entre dans la composition de savons, gels, crèmes, shampooings, déodorants, eye-liners et autres dentifrices, on peut simplement lire sur le communiqué de l'entreprise que cette décision vise à protéger les océans.

Une décision saluée comme telle par les associations environnementales anglaises qui mènent campagne contre l'utilisation de ces microplastiques, le plus souvent du polyéthylène ou du polypropylène. Mais faute notamment de pouvoir connaître les quantités concernées, l'entreprise refusant de répondre à toutes questions sur le sujet, il est assez difficile d'en mesurer réellement l'impact.

Les industriels qui fabriquent ces billes ne...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant