Corum Convictions défend ses convictions...

le
0

Corum Convictions revendique une gestion mobile, opportuniste qui utilise les différents marchés immobiliers en jouant les contre-cycles. Le résultat est là. Pour la deuxième année consécutive, la SCI affiche un taux de distribution de 6,3 % qui la place au 1er rang des SCPI à capital variable.

Pour la deuxième année consécutive, Corum Convictions (Corum AM) s'installe sur la 1ère du podium des SCPI à capital variable en terme de rendement (6,3%). A cette performance s'ajoute la revalorisation de 2 % du prix de la part en juin dernier.

Pour expliquer ces résultats flatteurs, la société de gestion se targue de la singularité de son projet. La pierre juste la pierre « chère aux français », credo traditionnel de l'investissement immobilier, est reléguée au second plan. Il faut d'abord répondre aux objectifs financiers des épargnants. En bref, il faut pouvoir investir partout, sur tout sans œillères. A la fin 2013 qu'en est-il du patrimoine ?

Curieusement, l’opportunisme a eu un effet vertueux. La diversification est là « par le profil des locataires, les typologies d’immeubles, les villes, les pays, les pratiques immobilières...et mêmes fiscales ». Pour se rassurer encore, 75 % des baux ont des durées restant à courir supérieurs à 7 ans et 73 % des immeubles sont neufs (moins de 5 ans). Autrement dit si Corum Convictions déclare ne jamais céder aux sirènes de la mode, elle n'est pas autant « ringarde ». 47 % de son patrimoine répond aujourd'hui à diverses certifications environnementales (Bream, BBC, RT 2012, HPE)... les germes d'une SCPI verte...

Les épargnants ne s'y sont pas trompés. La capitalisation explose. Elle passe de 17 m€ fin 2012 à 88 m€ un an plus tard. L'engouement perdure. Fin février, elle vient de franchir la barre symbolique des 100 m€.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant