Corse : Paul Giacobbi veut limiter l'accession à la propriété

le
22
Corse : Paul Giacobbi veut limiter l'accession à la propriété
Corse : Paul Giacobbi veut limiter l'accession à la propriété

Lutter contre la spéculation foncière en Corse, en encadrant juridiquement la vente des terrains à des non-résidents : la proposition estivale du président du Conseil exécutif de Corse (organe exécutif de la Collectivité territoriale de Corse), Paul Giacobbi, risque de faire des vagues.

L'élu Corse s'est exprimé sur la question mercredi dans les colonnes de Corse-Matin : «Si on peut acheter un terrain en Corse aussi aisément qu'une tablette de chocolat sur le rayon d'un supermarché, on court à la catastrophe», affirme l'ancien président du conseil général de Haute-Corse. Pour lui, la solution consiste donc à limiter l'accès à la propriété foncière pour les non-résidents. Et privilégier ainsi l'accès à la propriété aux insulaires qui éprouvent de réelles difficultés à se loger : «Je sais que ça pose un problème de droit européen, mais les trois années de travail consacrées à l'élaboration du Padduc (plan d'aménagement et de développement durable de la Corse, NDLR) confirment le caractère indispensable d'une telle mesure», ajoute l'élu. Il propose de fixer un délai de cinq ans de résidence ou de se fonder sur l'attachement familial à la Corse, afin de ne pas pénaliser les Corses de l'extérieur.

Activer des plans locaux d'urbanisme

Selon le Figaro, la proposition de Paul Giacobbi n'est pas faite par hasard. Après la co-officialité de la langue corse, votée le 17 mai par l'Assemblée de Corse, et condamnée le mois suivant par le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, certains élus veulent de nouveau tenter d'obtenir une réforme qui donnerait une spécificité à la région dans la Constitution.

Interrogée par le quotidien national, la présidente de l'association Corse-France, Marie-Dominique Roustan-Lanfranchi, s'oppose à un tel projet : «Il faut arrêter de penser que la Corse est seule au monde, martèle t-elle Pourquoi devrions-nous toujours être traités différemment des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jbellet le jeudi 8 aout 2013 à 21:42

    on donne l'autonomie a la corse et on coupe les subventions

  • nebraska le jeudi 8 aout 2013 à 21:07

    A bordeaux, l'immobilier a été multiplié pare 10 en 13 ans. Une majorité de propriétaire sont des investisseurs.

  • nebraska le jeudi 8 aout 2013 à 21:05

    Qu'en pensent les propriétaires fonciers originaire de corse ?? Seront-ils heureux de vendre leurs terrains ou maisons 50% moins cher qu'actuellement ?Par contre sur le fond je suis OK mais on a le meme prioblème sur le continent aussi.

  • psdi le jeudi 8 aout 2013 à 19:50

    Euh, c'était juste pour rigoler et ses ânes du Figaro sont tombés dedans.

  • birmon le jeudi 8 aout 2013 à 14:54

    Dans ce cas pourquoi ne pas prendre une mesure identique pour l'Ile de Ré et pour d'autres destinations saisonnières comme le Var, les Alpes maritimes, le Morbihan ou la Charente Maritime? De même un fonctionnaire muté en Corse serait contraint d'être locataire pendant 5 ans mais un fils de Corse faisant carrière à Paris pourrait posséder une résidence secondaire en Corse.

  • pbanguet le jeudi 8 aout 2013 à 14:11

    il faudrait aussi interdire le QUATAR à PARIS pour limiter la bulle immobilière n'ont qu'à investir dans le 93 lol

  • lsleleu le jeudi 8 aout 2013 à 13:30

    Il a raison en plus on leur donne leurs indépendance !

  • lorant21 le jeudi 8 aout 2013 à 13:19

    C'est bien connu qu'en Corse, les malfaiteurs sont continentaux et les honnètes gens sont corses. ouarff.

  • marcsim5 le jeudi 8 aout 2013 à 13:18

    Pourquoi la diaspora devrait elle être privilégiée ? quand on a fuit le marasme industriel et économique de la Corse pendant quarante ans et construit son capital sur le continent on est moins insulaire que les marocains du village.....

  • berkowi le jeudi 8 aout 2013 à 12:57

    Tout est dit. Il devrait être interdit d'être aussi stupide et d'être élu.