Corse : l'UMP Laurent Marcangeli remporte la mairie d'Ajaccio

le
0
Après plusieurs rebondissements, Laurent Marcangeli est élu maire d'Ajaccio.
Après plusieurs rebondissements, Laurent Marcangeli est élu maire d'Ajaccio.

Tout ça pour ça ! Au terme d'une bataille politico-juridique qui aura duré dix mois, l'UMP Laurent Marcangeli a retrouvé son siège de maire d'Ajaccio. Le jeune loup de la droite insulaire a largement remporté l'élection municipale partielle, dimanche soir, avec 59,3 % des voix face à l'ancien maire divers gauche Simon Renucci, qui n'en a rassemblé que 40,7 %. "Je suis ravi de cet acte de confiance de la part des Ajacciens. C'est un résultat d'adhésion, net, qui ne souffre aucune forme de contestation", a déclaré Laurent Marcangeli, visiblement ému, au terme d'une bataille éprouvante pour lui et ses troupes.

Depuis le résultat du premier tour, cette issue ne faisait guère de doutes. Alors arrivé en tête avec 42,1 % des suffrages, Laurent Marcangeli avait cloué sur place son principal concurrent, Simon Renucci, qui enregistrait de son côté près de dix points de moins qu'en mars dernier. "Nous n'avons pas bénéficié du report des voix au second tour, comme on l'avait imaginé", a déclaré l'ancien maire DVG, à l'issue du résultat, avant de remercier ses soutiens. Le candidat, tête d'une liste d'union de la gauche et des indépendantistes, n'a toutefois pas précisé s'il siégerait ou non dans l'opposition.

Abonné aux victoires

Les Ajacciens étaient donc rappelés aux urnes pour choisir entre les deux candidats déjà en lice aux élections municipales de mars 2014. Mais, au terme d'une campagne électorale houleuse et d'un résultat très...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant