Corse : coup de filet contre la bande du Petit Bar

le
2
La devanture du Petit Bar, à Ajaccio.
La devanture du Petit Bar, à Ajaccio.

Ce matin, le SRPJ d'Ajaccio, sur commission rogatoire du juge Perruaux, a interpellé plusieurs membres de la bande dite du Petit Bar, du nom d'une brasserie située sur le cours Napoléon à Ajaccio. Jacques Santoni, le chef hémiplégique du gang, a été placé en garde à vue pour association de malfaiteurs. Lire ici notre article sur Jacques Santoni

Jacques Santoni est soupçonné d'avoir participé à l'assassinat d'Antoine Nivaggioni, le patron de la Société méditerranéenne de sécurité, impliqué dans des marchés truqués et proche d'Alain Orsoni.Jacques Pastini, le garde du corps de Santoni, figure aussi parmi les interpellés. La bande du Petit Bar est impliquée dans différentes affaires d'assassinats, de racket et de blanchiment d'argent.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M363422 le mardi 1 oct 2013 à 12:48

    L'arba è l'arba.

  • M363422 le lundi 30 sept 2013 à 22:01

    Curieux, mais nos vigiles si promptes à dénoncer chaque fois qu'il y a un délit réel ou supposé, les immigrés, les islamistes, et dernièrement les roms....ne sont pas là à surenchérir dans le graveleux, l'amalgame, l'appel au meurtre....Seraient-ils très sélectifs dans leurs indignations?