Corse : Alain Orsoni se sent «condamné à mort»

le
6
L'ancien dirigeant nationaliste exprime vendredi sa peur dans les médias après l'assassinat de Jacques Nacer mercredi, un de ses proches. Il envisage de quitter la Corse, voire même la France.

Sa parole était guettée. L'ancien dirigeant nationaliste Alain Orsoni, actuellement président du club de football de Ligue 1 Athletic Club Ajaccio (ACA), a reconnu avoir «peur» après l'assassinat d'un de ses proches, le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Corse-du-Sud et secrétaire général de l'ACA, Jacques Nacer. Depuis trois ans et demi, quatre membres de l'entourage d'Alain Orsoni ont été assassinés à Ajaccio, dont l'avocat Antoine Sollacaro, ancien militant nationaliste et conseil de l'ACA, tué par balles le 16 octobre.

«Bien sûr que j'ai peur, parce que j'ai une famille, des enfants, une mère. Plus que de la peur, c'est du désespoir», a déclaré Alain Orsoni jeudi à France Inter. «Je vis très mal (cette situation), a-t-il poursuivi. Je pense ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le vendredi 16 nov 2012 à 09:00

    Allé corsini, pense donc à la famille Erignac qui elle n'avait rien demandé...!

  • jean-648 le vendredi 16 nov 2012 à 08:55

    prochainr cible ????

  • M1531771 le vendredi 16 nov 2012 à 08:53

    La protection de ce trou du cul va nous couter encore combien ?

  • M1531771 le vendredi 16 nov 2012 à 08:52

    A peur la fifille, faisait le gros dur sous sa gagoule, mais maintenant fait pipi dans sa culotte ...!!! MDR

  • daiine07 le vendredi 16 nov 2012 à 08:46

    on devrait reflechir a ses actes avant d agir... apres c est un peu tard ....pas facile de sortir de la nasse sans casse, on ne recolte que ce qu on seme

  • mlaure13 le vendredi 16 nov 2012 à 08:44

    Dans la vie...il faut assumer ses prises de position...et régler l"addition" quand on vous la présente !!!...