Corsairfly compte être à l'équilibre avant la fin 2013 

le
0
La filiale du groupe TUI Travel basée à Orly aura achevé sa métamorphose l'an prochain.

Promesses tenues. Un an après être arrivé à la tête de Corsairfly, Pascal de Izaguirre, son PDG, assure que le redressement de l'ancienne compagnie charter avance plus vite que prévu. Appelé le mois dernier à piloter l'ensemble des activités de TUI Travel en France, il dirige désormais, outre Corsairfly, Nouvelles Frontières, Marmara, Aventuria et Tourinter.

Moribonde, la compagnie a bénéficié l'an dernier d'une recapitalisation de 302 millions de TUI Travel, sa maison mère. Mais les fruits de cette réorganisation ne tombent pas forcément dans un ordre logique : ainsi la semaine prochaine, Corsairfly inaugurera son premier salon «Grand Large» à Orly, puis fin juin à Fort-de-France et à Pointe-à-Pitre, alors que ses avions n'ont toujours pas été rénovés. Il faudra attendre encore un an, date à laquelle deux A 330-300 commandés par TUI entreront dans la flotte, pour que l'ensemble des appareils soient «liftés». En coulisses, la métamorphose s'est accé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant