Corruption : Valcke dans le viseur

le
0
Corruption : Valcke dans le viseur
Corruption : Valcke dans le viseur

Selon le New York Times, Jérôme Valcke, le secrétaire général de la FIFA, serait impliqué directement dans l'affaire de corruption qui touche l'instance mondiale depuis une semaine.

Malgré la réélection de Sepp Blatter, la justice américaine ne compte pas abandonner ses enquêtes en cours. Un peu moins d’une semaine après les arrestations de plusieurs membres de la FIFA à Zurich (Suisse) et l’ouverture d’une enquête de grande envergure, le New York Times a révélé lundi soir que les autorités fédérales américaines pensaient que Jérôme Valcke a versé dix millions de dollars à Jack Warner dans le cadre de l’attribution de la Coupe du Monde 2010 à l'Afrique du Sud. Le secrétaire général de la FIFA serait donc ce responsable de haut rang qui aurait permis ce versement effectué en trois fois en 2008 pour le président de la Confédération d'Amérique du Nord, centrale et Caraïbes (Concacaf).

La justice américaine se rapproche de Blatter

Selon le FBI, cette somme aurait été encaissée en échange de trois voix pour la candidature de l'Afrique du Sud. Danny Jordaan, responsable de la candidature sud-africaine, a expliqué précédemment que cet argent était destiné au développement du football dans les Caraïbes. Valcke, le lieutenant de Sepp Blatter, qui a géré son élection lors du 65eme Congrès de la FIFA vendredi dernier, aurait affirmé par mail aux enquêteurs qu’il n’avait pas le pouvoir d’autoriser un tel versement. Selon le NY Times, le Français n’aurait pas eu connaissance du fait que cet argent ait été utilisé comme un pot-de-vin. En attendant, le n°2 de la FIFA a décidé de ne pas se rendre au Canada pour l’ouverture de la Coupe du Monde féminine. Histoire de faire profil bas ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant