Corruption-Un haut gradé chinois passe aux aveux-Chine Nouvelle

le
0

PEKIN, 28 octobre (Reuters) - Le général Xu Caihou, ex-vice-président de la Commission militaire centrale du Parti communiste chinois (PCC), a avoué avoir touché d'importants pots-de-vin et sera jugé prochainement, rapporte mardi l'agence de presse officielle Chine nouvelle. Les procureurs militaires ont terminé leur enquête pour corruption et ont entamé la procédure nécessaire à l'ouverture d'un procès, précise-t-elle, citant un communiqué du parquet militaire. Traduit en juin devant une cour martiale, Xu Caihou a été déchu de son titre et exclu de l'armée ainsi que du PCC, poursuit Chine nouvelle, ajoutant qu'il a usé de sa position pour favoriser des promotions et accepter d'"énormes pots-de-vin" en échange de son influence. L'ex-général est la personnalité la plus éminente tombée en disgrâce dans le cadre de la campagne anticorruption lancée par le président Xi Jinping, qui a promis de s'attaquer aussi bien aux "tigres" qu'aux "mouches". (Ben Blanchard et Megha Rajagopalan, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant