Corruption-Rajoy présente des excuses au nom du Parti populaire

le
0

MADRID, 28 octobre (Reuters) - Mariano Rajoy, président du gouvernement espagnol, a présenté mardi des excuses inédites pour les affaires de corruption impliquant des membres du Parti populaire, dont il est issu, et a promis de faire le nécessaire pour assainir la vie politique. "Je présente au nom du PP des excuses à tous les Espagnols pour avoir nommé des gens à des postes dont ils n'étaient pas dignes et qui semblent en avoir tiré profit", a-t-il déclaré à la tribune du Sénat. "Nous allons continuer à élargir la gamme des mesures anticorruption pour que tous ceux qui ont des responsabilités dans la fonction publique y réfléchissent à deux fois avant de se laisser corrompre", a ajouté le chef du gouvernement. La veille, Angel Acebes, ex-ministre de l'Intérieur et ancien secrétaire général du PP, avait comparu devant la Haute Cour dans le cadre d'une affaire de financement occulte. Luis Barcenas, ancien trésorier du mouvement conservateur, a été placé en détention dans cette affaire et Mariano Rajoy a été mis en cause pour ne pas l'avoir évincé plus tôt. Lundi toujours, 51 personnes ont été arrêtées dans le cadre d'une enquête sur l'attribution de marchés publics. Parmi elles figurent plusieurs responsables du PP, dont Francisco Granados, ancien vice-président de la région de Madrid, qui a renoncé à ses fonctions en février après des révélations sur l'existence d'un compte en Suisse. (Sarah Morris, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant