Corruption : Le Graët fidèle à Blatter

le
0
Corruption : Le Graët fidèle à Blatter
Corruption : Le Graët fidèle à Blatter

Noël Le Graët, le président de la FFF, a confirmé qu'il gardait confiance en Sepp Blatter, qui brigue un cinquième mandat de président de la FIFA, malgré le nouveau scandale de mercredi.

Attendu vendredi à Zurich (Suisse) pour élire le président de la FIFA, Noël Le Graët a déjà fait son choix. Et le président de la Fédération française de football n’a pas fait dans l’originalité malgré les arrestations de mercredi. « J’ai toujours dit que le meilleur candidat était Michel Platini (ndlr : l’actuel président de l’UEFA) qui malheureusement a choisi de ne pas se présenter à cette élection. Après, il me semble que Sepp Blatter n’est pas mis en cause dans les différentes procédures judiciaires, à moins que j’ai raté un épisode, a-t-il confié au Parisien jeudi. Quant au prince Ali (ndlr : le deuxième candidat), je ne le connais pas. Et puis je n’oublie pas qu’il y a deux mois, la FIFA nous a confié l’organisation du Mondial féminin en 2019. »

Un discours qui évolue

Un discours assez surprenant que le président de la FFF a ensuite un peu nuancé. « Jusqu’à hier, oui mon vote allait pour Blatter. Ça mérite réflexion depuis hier matin. Pour moi, la décision de Michel Platini et des européens est importante. Pourquoi Blatter ? Parce qu’on a eu des rapports cordiaux avec lui, la FIFA nous a accordé la Coupe du Monde féminine 2019. On est en bons termes avec les services de la FIFA, on va travailler avec eux entre aujourd’hui et 2019 donc ça me paraissait intéressant mais il y a des changements depuis hier matin. »

Ginola n’est pas surpris

Une faveur accordée qui suffit donc à l’ancien président de l’En Avant Guingamp. David Ginola, ancien candidat pour la présidence, a réagi au choix de l’homme fort du football français : « M.Le Graët doit sûrement avoir intérêt à dire cela… Chaque président de Fédération défend ses intérêts particuliers, estime l’ancien milieu de terrain de l’équipe de France. Or il ne reste que deux candidats, tous deux issus de la FIFA. Le Prince Ali et M.Blatter sont dans le même monde. Du coup, la prime est souvent donnée au candidat sortant. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant