Corruption-La police chinoise a capturé 150 "renards" en 2015

le , mis à jour à 03:20
0

SHANGHAI, 15 mai (Reuters) - La police chinoise a rapatrié en Chine 150 personnes soupçonnées de corruption qui avaient trouvé refuge dans 32 pays, dans le cadre de l'opération "chasse aux renards" lancée par les autorités en juillet 2014, rapporte vendredi le China Daily. Huit suspects étaient en fuite depuis plus de dix ans et 44 sont impliqués dans des affaires pesant plusieurs dizaines de millions de yuans (plusieurs millions d'euros), a déclaré au journal anglophone le commissaire politique du bureau des crimes économiques au ministère de la Sécurité publique, Gao Feng. La "chasse aux renards" s'inscrit dans une campagne plus large contre la corruption menée par le président Xi Jinping depuis son accession au pouvoir en 2013. Elle vise les Chinois ayant trouvé refuge à l'étranger en emportant souvent avec eux d'importantes sommes d'argent. Selon Gao, les autorités enquêtent sur quelque 100.000 crimes économiques portant sur un montant total de près de 192 milliards de yuans (27 milliards d'euros), qui vont du détournement de fonds publics aux fraudes à la carte bancaire ou à la fabrication de fausse monnaie. En janvier, le ministère avait annoncé la capture de 680 personnes entre juillet et décembre 2014. (Brenda Goh; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant