Corruption : la France mal notée

le
0
La France applique mal la convention internationale de l'OCDE, dénonce l'ONG Transparency International. Elle est loin derrière les États-Unis ou l'Allemagne.

Après l'OCDE, c'est au tour de Transparency International d'épingler la France sur sa politique anti corruption. L'ONG passe en revue les 40 pays signataires de la convention internationale de l'OCDE, entrée en application en 2000. Ce texte interdit la corruption d'agents publics lors de la passation de marchés à l'international.

Transparency classe les pays en quatre catégories. La France fait partie du troisième groupe à «l'efficacité limitée», en compagnie de l'Afrique du Sud, l'Argentine, le Portugal ainsi que la Suède et le Danemark. Pire, l'Hexagone arrive loin derrière le peloton de tête emmené par les États-Unis, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la Suisse, qui pèsent plus du quart de l'export mondial.

«La France est très bon élève lorsqu'il s'agit d'adopter les textes mais très défailla...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant