Corruption : la France, 22e du classement mondial 2013

le
0
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

L'organisation non gouvernementale Transparency International a dévoilé, mardi à Berlin, son classement international 2013 du degré de perception de la corruption. L'indice établi à partir de données recueillies par 13 institutions internationales - parmi lesquelles la Banque mondiale, les banques asiatique et africaine de développement ou encore le Forum économique mondial - reflète la perception que les acteurs de la vie économique ont de la corruption affectant la vie publique (partis politiques, système judiciaire, services publics) de plus de 170 pays. Cet indice est compris entre zéro pour un pays perçu comme "hautement corrompu" et 100 pour un pays considéré comme "très vertueux". Selon l'organisation, près de 70 % des nations dans le monde connaissent un "problème sérieux" de vénalité parmi leurs fonctionnaires. Et aucun des 177 pays étudiés en 2013 n'obtient un score parfait.Le cas de la France

Cette année, comme en 2012, la France est classée au 22e rang avec un score de 71. En Europe, l'Hexagone reste à la traîne derrière l'Allemagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et les pays scandinaves, en dépit des réformes entreprises par le gouvernement après le scandale du compte suisse de l'ex-ministre du Budget, Jérôme Cahuzac. Transparency international estime que le bilan des lois votées en 2013 en matière de transparence et de lutte contre la corruption est "globalement positif", notamment en matière de prévention des conflits...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant