Corruption : La Coupe du Monde 1998 également concernée

le
0
Corruption : La Coupe du Monde 1998 également concernée
Corruption : La Coupe du Monde 1998 également concernée

Le département de la justice américaine a publié ce mercredi la déposition dans laquelle Chuck Blazer plaide coupable. On y apprend notamment que l'attribution des Coupes du Monde 1998 et 2010 étaient elles aussi concernées par la corruption.

Dans le dossier « FIFAgate », à chaque jour son lot de révélations. Mercredi, au lendemain de l'annonce de la démission de Sepp Blatter, le département de la justice américaine a publié la déposition dans laquelle Chuck Blazer, l’informateur du FBI, avait plaidé coupable en 1993 en tant que membre exécutif de la FIFA et secrétaire général du CONCACAF. Une déposition dans laquelle Blazer révèle notamment avoir participé à des actes de corruption dans le cadre de l’attribution de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud et de la Coupe du Monde 1998 en France.

« Nous avons accepté de participer à un complot visant à escroquer la FIFA et la CONCACAF en touchant des pots de vin. En 1992, je me suis mis d’accord avec d’autres personnes pour faciliter l’acceptation de pots de vin en rapport avec l’attribution de la Coupe du Monde 1998, admet Blazer. Cela s’est poursuivi ensuite entre 2004 et 2011 Avec d’autres membres exécutifs de la FIFA, nous avons accepté des pots de vin en rapport avec la désignation de l’Afrique du Sud comme pays organisateur de la Coupe du Monde 2010. » A noter que Chuck Blazer ne précise pas en revanche d’où provenaient les versements ni à qui ils étaient destinés. Pour rappel, la France avait été en concurrence avec le Maroc en 1998 pour organiser le Mondial.

Pour lire les 40 pages de la déposition de Chuck Blazer, cliquez ici

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant