Corruption : la Chine et la Russie à l'index

le
0
(NEWSManagers.com) - Les entreprises suisses et néerlandaises sont les moins susceptibles de verser des pots-de-vin à l'étranger, selon le nouveau classement de Transparency International sur la corruption publié le 2 novembre. La Chine et la Russie, qui ont investi 120 milliards de dollars à l' étranger en 2010, occupent les deux dernières places de ce classement basé sur l' indice de corruption des pays exportateurs pour 2011. Cet indice permet de mesurer 28 des plus grandes puissances économiques du monde en fonction de la probabilité perçue de leurs entreprises à verser des pots-de-vin à l'étranger.
Les Pays-Bas et la Suisse arrivent en tête de ce classement avec 8,8 points sur 10. La Belgique figure au troisième rang (8,7 points), suivie par l'Allemagne et le Japon (8,6 points chacun). Les Etats-Unis se classent au dixième rang, avec 8,1 points, devant la France (8 points). La Chine occupe la 27ème place avec 6,5 points juste devant la Russie, dernière avec 6,1 points.


Transparency rappelle que les dirigeants du G20 devraient approuver le 3 novembre à Cannes un rapport d'étape sur la lutte contre la corruption transnationale. Elle estime qu'ils doivent faire de ce thème " un chantier urgent et prioritaire" afin de garantir une économie mondiale plus juste et plus ouverte " qui crée les conditions d'une reprise durable et de la stabilité de la croissance future" .

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant