Corruption au Royaume-Uni : huit autres managers auraient imité Sam Allardyce

le , mis à jour à 12:05
0
Corruption au Royaume-Uni : huit autres managers auraient imité Sam Allardyce
Corruption au Royaume-Uni : huit autres managers auraient imité Sam Allardyce

Le scandale Sam Allardyce, sélectionneur de l'Angleterre, piégé par le Daily Telegraph et contraint à la démission mardi, ne fait que commencer au Royaume-Uni. D'autres managers de Premier League seraient impliqués dans la pratique du contournement des règles en matière de transferts contre rétribution.

 

Selon le quotidien britannique, huit managers, actuels ou passés, ont eu recours à cette pratique de céder les droits économiques d'un joueur à un fonds privé en échange d'un futur partage du montant du transfert. Une pratique interdite en Angleterre depuis 2008. Outre les huit managers de Premier League, le quotidien, qui n'a dévoilé aucun nom, a indiqué que deux entraîneurs de deuxième division font également partie des dirigeants ayant enfreint les règles de la FA.

 

EXCLUSIVE: Eight Premier League managers received bungs, according to latest @Telegraph undercover investigation https://t.co/NQALVrPFRk

— The Telegraph (@Telegraph) 27 septembre 2016

 

Sam Allardyce, 61 ans, avait été filmé lundi par des journalistes du Daily Telegraph, se présentant comme un groupe représentant les intérêts d'investisseurs asiatiques, à qui il avait expliqué comment il est possible de «contourner» les règles de la Fédération anglaise (FA), notamment en matière de tierce propriété (TPO). Aussitôt la Fédération anglaise a pris des sanctions : Sam Allardyce ne sera resté sélectionneur de l'Angleterre que 67 jours et n'aura dirigé les Trois Lions que lors de la victoire contre la Slovaquie (1-0), début septembre. L'ancien défenseur international anglais Gareth Southgate, 46 ans, coach des Espoirs anglais, a été nommé en remplacement pour les quatre prochains matches de l'Angleterre. Le temps pour la fédération anglaise (FA) de chercher un autre sélectionneur.

 

FA chief executive Martin Glenn speaks about the decision to end Sam Allardyce's tenure as @England manager: ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant