Corruption à la Fifa : Maradona tacle encore Blatter

le , mis à jour à 14:02
0
Corruption à la Fifa : Maradona tacle encore Blatter
Corruption à la Fifa : Maradona tacle encore Blatter

La Fifa rattrapée par la corruption. Plusieurs responsables de la fédération internationale de football ont été arrêtés à Zurich (Suisse) ce mercredi, à la demande des Etats-Unis, pour des soupçons de corruption portant sur de nombreuses affaires pendant les vingt-quatre dernières années.

Diego Armand Maradona, opposant historique à la Fifa et à Joseph Blatter, s'est réjouit mercredi soir de l'ouverture d'enquêtes autour de la corruption dans l'instance du football mondial. «Les Américains ont accompli un travail exemplaire. Je me réjouis, car j'en parlais depuis longtemps. On m'a traité de fou. Aujourd'hui, le FBI a dit la vérité. J'espère fermement que Blatter devra aller s'expliquer aux Etats-Unis ! Cela fait dix ans qu'ils le poursuivent», a déclaré la légende du football à une radio argentine.

Il y a quelques jours, le champion du monde 1986 qualifiait même Joseph Blatter de «dictateur à vie». Maradona a déclaré que «ceux qui étaient impliqués (dans la corruption), Blatter les faisait démissionner. Pour que l'enquête n'aille pas plus loin», citant le cas de Jack Warner, membre de la Concacaf. Désormais, a ironisé Maradona, les dirigeants de la Fifa mis en cause «sont des petits vieux. On leur a retiré le permis de conduire. Reste à savoir si Blatter remporte l'élection après tout cela».

Joseph Blatter, après avoir gardé le silence toute la journée, a déclaré dans un communiqué que les épreuves traversées ce mercredi par la Fédération internationale de football association (FIFA) qu'il préside sont «un moment difficile pour le football, les supporteurs et la Fifa». «De tels comportements n'ont pas leur place dans le football et nous nous assurerons que ceux impliqués seront exclus du jeu, a ajouté Sepp Blatter. Nous continuerons à travailler avec les autorités compétentes et nous nous efforcerons avec vigueur, à l'intérieur de la Fifa, d'éradiquer tout comportement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant