CORRECTION-Tokyo note un nombre record d'incidents aériens avec Russie et Chine

le , mis à jour le
0

(au deuxième paragraphe, bien lire 943 et non 944) TOKYO, 16 avril (Reuters) - L'armée de l'air japonaise a annoncé mercredi avoir enregistré un nombre d'incidents aériens sans précédent depuis les tensions de la Guerre froide il y a trente ans, notamment avec des appareils russes dans le nord de son espace aérien et avec la Chine au sud de son territoire. Sur une période d'un an s'achevant au 31 mars, les appareils de l'armée de l'air nippone ont dû intervenir 943 fois, soit une augmentation de 16% par rapport à la même période l'année précédente, a commenté l'armée japonaise. Il s'agit du deuxième plus important nombre d'incidents depuis l'établissement de statistiques sur ce sujet en 1958. Le record demeure établi pour l'année 1984. Ces observations ne rendent pas compte de l'activité militaire exacte de la Russie et de la Chine mais elles témoignent d'une multiplication des opérations aériennes menées par les deux puissances. L'activité de l'armée russe s'est accrue depuis l'annexion de la Crimée en mars 2014. Elle intervient alors que la Chine exprime de manière plus ouverte ses revendications et a augmenté cette année ses dépenses militaires de plus de 10%. Pour le commandant des forces armées américaines dans le pacifique, l'amiral Samuel Locklear, l'activité russe dans cette région est revenue au cours des derniers mois quasiment au niveau de celle de la Guerre froide. Des bombardiers russes et des appareils de reconnaissance pénètrent fréquemment dans l'espace aérien japonais près de l'île d'Hokkaïdo au nord du pays et près de quatre petites îles revendiquées par les deux pays. Les incursions de chasseurs chinois se concentrent principalement en mer de Chine orientale, près des ilôts de Senkaku/Diaoyu que se disputent Tokyo et Pékin. (Tim Kelly; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant