Correa offre un point à l'Atlético

le
0
Correa offre un point à l'Atlético
Correa offre un point à l'Atlético

Tout allait bien pour le Barça, avec l'ouverture du score de Rakitić. Jusqu'aux blessures de Busquets et Messi, qui ont déréglé la machine catalane. Correa en a profité pour égaliser et offrir un point aux Colochoneros (1-1).

FC Barcelone 1-1 Atlético de Madrid

Buts : Rakitić (41e) pour Barcelone // Correa (61e) pour l'Atlético

Il n'a plus beaucoup de cheveux, et ne peut par conséquent pas se les teindre en blond. Il n'a pas de tatouage, donc ne peut pas se les embrasser chaque fois qu'il marque. Il ne se lance pas dans une carrière musicale, mais change le rythme d'une rencontre quand il le souhaite. Lui, il a cette vision de jeu incroyable, ce pied droit qui ne fait pas de passe mais livre les ballons au bon endroit. Avant la mi-temps, Andrés Iniesta, d'un centre parfait pour la tête de Rakitic a débloqué ce choc, jusque là parfaitement géré par les hommes de Diego Simeone. Mais en seconde période, le Barça va perdre Busquets et Messi sur blessure. Une aubaine pour Simeone, qui envoie Torres et Correa sur la pelouse du Camp Nou. Et le jeune argentin, ancien de San Lorenzo, va offrir un point à l'Atlético après une glissade de Mascherano.

Iniesta ruine le plan du Cholo


Le début de rencontre ressemble au combat Pacquiao-Mayweather. Il est tard, tout le monde attend un gros duel, mais c'est une grosse déception… Apparemment, Neymar n'est pas vraiment intéressé par la polémique qui l'entoure. Sur son premier ballon, le Brésilien s'amuse de deux roulettes et se fait déjà balayer. Seul Messi et sa reprise contrée par Koke tente de faire péter le cadenas colchonero. Contrairement aux derniers affrontements face au Barça, Diego Simeone a opté pour une posture plutôt attentiste. C'est encore le génie argentin qui fait plonger Oblak pour la première fois de la rencontre avec une frappe en force en dehors de la surface. Alors que l'Atlético galère à trouver son point GG, c'est Carrasco qui allume la première banderille, bien arrêtée par Ter Stegen. Passé le quart d'heure de jeu, les Madrilènes parviennent enfin à se sortir des griffes barcelonaises. En témoigne cette frappe de Filipe Luis qui aurait pu inquiéter le portier allemand des Blaugranas. Le plan de Simeone fonctionne pour l'instant. Suárez est…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant