CORR-Sclérose en plaques-Genzyme/Sanofi prêt à des acquisitions

le
1

(Corrige attribution de citation, §6) * Genzyme veut devenir un leader dans la lutte contre la sclérose en plaques, envisage des acquisitions * Genzyme optimiste sur une approbation du Lemtrada aux US au T4 * Nouvelles données sur l'efficacité du produit par Natalie Huet PARIS, 10 septembre (Reuters) - Genzyme, la filiale de Sanofi SASY.PA spécialisée dans les maladies rares, ambitionne de devenir un des leaders dans le traitement de la sclérose en plaques (SEP) grâce à ses nouveaux produits développés en interne ainsi qu'à des acquisitions, ont déclaré des responsables de Genzyme à Reuters. La société, dont le siège est situé à Cambridge, Massachusetts, près de Boston, est optimiste sur les chances de succès commerciaux du Lemtrada et de l'Aubagio, ses deux molécules contre la SEP, et recherche "très activement" des opportunités de croissance externe, a dit à Reuters Bill Sibold, responsable de l'activité SEP chez Genzyme. La sclérose en plaques est une maladie inflammatoire du système nerveux central qui touche actuellement 80.000 personnes en France et plus de deux millions dans le monde. Les traitements actuels ne permettent pas de guérir de cette maladie mais d'améliorer le quotidien des malades. Le Lemtrada de Genzyme est déjà commercialisé en Europe mais il doit encore obtenir le feu vert des autorités américaines, qui avaient rejeté en décembre le dossier et demandé des études complémentaires afin de s'assurer que les bénéfices apportés par cette molécule l'emportaient sur ses effets indésirables. Les analystes avaient alors revu à la baisse leurs estimation de vente du Lemtrada à la suite de ce rejet. Depuis Sanofi a soumis une nouvelle fois le dossier à la Food and Drug Administration (FDA) qui doit se prononcer au 4e trimestre. "Je suis confiant dans l'approbation aux Etats-Unis ainsi que sur l'efficacité du produit et son utilisation", a déclaré Bill Sibold. DES "BLOCKBUSTERS" POTENTIELS Les leaders actuels sur le marché sont les groupes Biogen Idec BIIB.O , Novartis NOVN.VX et Teva Pharmaceutical Industries TEVA.TA . Genzyme présente cette semaine devant le comité européen pour le traitement et la recherche sur la sclérose en plaques(ECTRIMS) de nouvelles données sur le Lemtrada qui, selon Mike Panzara, responsable de l'unité thérapeutique sclérose en plaques et maladies immunes chez Genzyme, démontrent que le bilan risque/bénéfice est positif. De nouvelles données seront également présentées sur l'Aubagio, un traitement oral contre la SEP, déjà approuvé aux Etats-Unis et en Europe, et qui a été mieux accueilli par les analystes. Ils s'attendent en effet à ce que le chiffre d'affaires de l'Aubagio atteigne 1,2 milliard de dollars d'ici 2018, contre 437 millions de dollars pour le Lemtrada, selon des données compilées par Thomson Reuters Cortellis. Bill Sibold a refusé de commenté ces chiffres, indiquant seulement que l'Aubagio avait surpris positivement les analystes et laissant entendre qu'il pourrait en être de même pour le Lemtrada. "Nous pensons que le potentiel de chacun de ces produits - le Lemtrada et l'Aubagio, est réellement énorme. Chacun d'eux peut devenir un 'blockbuster," a-t-il ajouté. (Avec Jean-Michel Bélot pour la version française)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le dimanche 14 sept 2014 à 01:03

    Mélenchon qu'est ce que je vais faire avec tout ce blé gagné avec Sanofi? Fire un don (fiscalement déductible) au FN :D ?