CORR-LEAD 2-Une quinzaine de nationalités à bord de l'A320 de Germanwings

le
0

(Bien lire 51 Espagnols aux § 1-3) PARIS/COLOGNE/MADRID, 25 mars (Reuters) - Au moins 72 Allemands et 51 Espagnols figuraient au nombre des 150 passagers de l'Airbus A320 de Germanwings qui s'est écrasé mardi dans les Alpes françaises, a annoncé mercredi le dirigeant de la compagnie aérienne allemande, Thomas Winkelmann. Thomas Winkelmann, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse à Cologne, a indiqué que la liste des nationalités des passagers n'était pas encore définitive. A Madrid, le gouvernement a fait état de 51 victimes espagnoles mais précise que ce bilan est encore provisoire et susceptible d'être révisé. A Paris, le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a indiqué sur BFM TV que, outre la majorité des victimes allemandes et espagnoles, figuraient aussi des ressortissants d'Argentine, d'Australie, de Belgique, de Colombie, du Danemark, de Grande-Bretagne, d'Israël, du Japon, du Maroc, du Mexique et des Pays-Bas. A Washington, le département d'Etat a annoncé que trois ressortissants américains, dont une mère et sa fille, avaient trouvé la mort dans la catastrophe. Thomas Winkelmann a aussi fait état de la présence à bord de l'appareil de passagers de nationalités vénézuélienne et iranienne. Selon l'agence de presse Tasnim, les deux victimes iraniennes étaient des journalistes sportifs venus suivre dimanche le match de football entre le FC Barcelone et le Real Madrid et qui devaient ensuite se rendre à Vienne, en Autriche, pour assister à un match entre l'équipe nationale iranienne et celle du Chili. (Yann Le Guernigou, avec Mathias Inverardi à Cologne, Paul Day à Madrid, Bill Trott à Washington et Babak Dehghanpisheh à Beyrouth, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant