CORR-LEAD 1-Wall Street - Bernanke a contrebalancé la Chine

le
0

(Lire "Les industrielles, dont l'indice .GSPI a gagné 0,59% et non 1,59%")

NEW YORK, 7 juin (Reuters) - Wall Street a terminé sur une note mitigée jeudi, après son gain de plus de 2% la veille, l'effet positif d'une baisse des taux inattendue en Chine ayant été contrebalancé par les déclarations du président de la Réserve fédérale, qui laissent peu d'espoir de la voir lancer de nouvelles mesures de relance.

La banque centrale chinoise (PBOC) a annoncé jeudi une baisse surprise d'un quart de point de ses taux directeurs, signe de sa volonté de donner un coup de pouce à une économie qui montre des signes de ralentissement de plus en plus nets. (voir ID:nL5E8H762K

La Réserve fédérale est prête à soutenir l'économie américaine en cas de montée des tensions financières, a déclaré jeudi son président Ben Bernanke mais sans fournir véritablement d'indices sur l'imminence de nouvelles mesures pour doper l'activité. ID:nL5E8H78LS

"La Chine montre une fois de plus qu'elle est souple en matière de politique monétaire et je pense que ce n'est pas fini. La Chine a prouvé qu'elle savait quand elle devait être énergique et on en voit la réaction positive", commentait Art Hogan (Lazard Capital Markets), en cours de séance.

Le Dow Jones .DJI gagne 46,17 points (0,37%) à 12.460,96 mais le S&P-500 .SPX perd 0,14 point (0,01%) à 1.314,99. Le Nasdaq Composite .IXIC abandonne 13,70 points (0,48%) à 2.831,02.

L'indice S&P-500 a ainsi failli enregistrer son troisième gain d'affilée.

Il avait rebondi après avoir touché vendredi sa moyenne mobile de 200 jours, un important seuil de soutien technique et était bien parti, jusqu'à la toute fin de la séance, pour inscrire son plus gros gain hebdomadaire de l'année, tout en restant bien en deçà de son plus haut de l'année.

Les industrielles, dont l'indice .GSPI a gagné 0,59%, et d'autres secteurs sensibles à la croissance avaient mené le mouvement haussier qui a prévalu durant une bonne partie de la séance.

Aux valeurs, Best Buy BBY.N a nettement réduit une perte qui atteignait 8,5% en matinée, consécutive à l'annonce de la démission de son président fondateur Richard Schulze, pour finir sur un recul limité à un peu moins de 1%.

Le marché a peu réagi sinon au déclassement de l'Espagne par Fitch. ID:nL5E8H79XJ

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

((Service économique)(Tel 01 49 49 53 87)(Reuters Messaging: wilfrid.exbrayat.thomsonreuters.com@reuters.net))

 
((NYSE        Nasdaq 
   Résumé synthétique du marché...... .AD.N ..... .AD.O   
   25 plus forts volumes............. .AV.N ..... .AV.O   
   Plus fortes hausses en %.......... .PG.N ..... .PG.O   
   Plus fortes baisses en %.......... .PL.N ..... .PL.O   
   Guide des indices boursiers américains.... US/INDICES1  
   Statistiques du marché...................... US/STATS1  
   Emprunt de référence à 10 ans .............. US10YT=RR  
   Guide des indices sectoriels américains...  US/SECTOR1  
   Guide des marchés actions américains......  US/EQUITY  
   Indices Dow Jones.......................... 0#.DJINDEX  
   Indices S&P.................  0#.GSPINDEX  0#.GSPMAJOR  
   Valeurs ex-dividende...........................  XDIV  
   Prévisions pour le S&P .................. EQUITYPOLL5  
   Prévisions pour le Dow Jones ...........  EQUITYPOLL3 ))

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant