CORR-LEAD 1-Veolia-L'activité s'améliore avec les contrats industriels

le
0

(Lire §11 que la prévision de croissance de 10% en 2014 concerne la capacité d'autofinancement opérationnelle) * Nette progression de l'activité au T2 * Objectifs 2014 confirmés * Plus de 60% des nouveaux contrats proviennent de clients industriels par Jean-Michel Belot PARIS, 28 août (Reuters) - Veolia Environnement VIE.PA a annoncé jeudi une amélioration de ses résultats au deuxième trimestre, le groupe y voyant un signe de réussite de sa stratégie consistant à développer ses activités auprès de clients industriels aux côtés de ses contrats historiques dans l'eau et les déchets avec les collectivités locales. Au total, au premier semestre, le chiffre d'affaires du numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets s'élève à 11,23 milliards d'euros, soit une croissance 1,4% en données publiées (+3,0% à changes constants), marqué par un rebond au deuxième trimestre (+0,5% au T1, +5,6% au T2). L'hiver exceptionnellement doux avait pesé sur l'activité de sa filiale Dalkia France. Hors Dalkia France (-14,6% sur le semestre), le chiffre d'affaires est en nette progression, à +6,5% à changes constants et +3,6% à périmètre et changes constants. En France, précise la société, l'activité est restée stable dans l'eau et dans la propreté sur les six premiers mois de l'année, "en dépit d'un contexte macroéconomique difficile". Le résultat net récurrent, part du groupe, de Veolia a progressé ainsi de 40% à 187 millions au premier semestre. "L'année 2014 est le tournant du nouveau Veolia, tous nos indicateurs sont en croissance. Nous commençons à récolter les fruits de nos efforts", a déclaré lors d'une conférence téléphonique le PDG Antoine Frérot. "PAS UN EURO" DANS LA SNCM A 9h45, le titre Veolia, en légère hausse auparavant, cède 0,29% à 13,825 euros (+16,6% depuis début janvier), en phase avec le repli de l'indice CAC 40 .FCHI (-0,3%). "Les fondamentaux sont bons, l'activité s'améliore, les objectifs sont confirmés. On voit que les choses vont bien. Maintenant, les cours actuels reflètent tous ces bons éléments et le titre était pas mal monté ces derniers jours, ce qui offre un potentiel de hausse assez limité", résume un trader parisien. Le groupe a procédé au cours des dernières années à de vastes cessions d'actifs afin de réduire son endettement (8,6 milliards à fin juin 2014) et de se développer sur de nouveaux métiers à plus fortes marges, comme le traitement de déchets industriels dans des secteurs comme le pétrole, le gaz où les mines et le démantèlement de sites. Antoine Frérot a précisé que 60% environ des nouveaux contrats du groupe provenaient de ses clients industriels contre 40% pour les contrats avec les collectivités locales dont les marges s'érodent en raison des contraintes budgétaires de nombreuses communes. Le groupe a confirmé l'ensemble de ses objectifs 2014, notamment celui d'une croissance de 10% de sa capacité d'autofinancement opérationnelle (+9,9% à plus d'un milliard au premier semestre), d'une hausse du chiffre d'affaires et d'une progression significative du résultat opérationnel récurrent. Antoine Frérot a réaffirmé par ailleurs que Veolia ne remettrait "pas un euro" dans la SNCM, estimant que seul un redressement judiciaire permettra de sauver la compagnie maritime en difficulté. La Société nationale Corse Méditerranée, qui assure notamment la liaison entre la Corse et le continent, est détenue à 66% par Transdev - coentreprise détenue à parité par Veolia et la Caisse des dépôts. * Le communiqué : http://bit.ly/1oqrtDQ (Avec Geert De Clercq et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant