CORR-LEAD 1-Siemens maintient la hausse de ses dépenses de R&D

le , mis à jour à 19:22
0
 (Au §4, bien lire 4,9% pour Schneider et non 2,3%) 
    MUNICH, 8 décembre (Reuters) - Siemens  SIEGn.DE  a annoncé 
mardi son intention d'augmenter de près de 7% ses 
investissements dans la recherche & développement sur l'exercice 
en cours, à 4,8 milliards d'euros, et de développer ses 
coopérations avec des start-up innovantes. 
    Le conglomérat industriel allemand a précisé lors d'une 
journée investisseurs organisée à Munich que ces fonds 
supplémentaires seraient dédiés à ses principaux métiers que 
sont l'automatisation, la numérisation et les systèmes 
énergétiques décentralisés. 
    La hausse annoncée des dépenses de recherche et 
développement (R&D) est légèrement supérieure à la croissance 
"modérée" du chiffre d'affaires prévue par le groupe pour 
l'exercice 2015-2016.  
    Le rapport entre les dépenses de R&D et le chiffre 
d'affaires devrait se maintenir autour de 6%, un ratio 
comparable à celui de l'américain General Electric  GE.N  mais 
supérieur à ceux d'ABB  ABBN.VX  (4%) et de Schneider  SCHN.PA  
(4,9%). 
    Joe Kaeser, le président du directoire, a précisé que le 
ratio de Siemens devrait rester proche de 6% sur les prochaines 
années mais qu'il pourrait augmenter.  
    Le groupe allemand, dont les produits vont des trains aux 
turbines, a dit anticiper une hausse "modérée" de son chiffre 
d'affaires lors de l'exercice qui a démarré en octobre, 
précisant que cela voulait dire une progression ne dépassant pas 
les 5%. 
    Pour tenter d'améliorer l'efficacité de sa R&D, Siemens 
explique qu'il va regrouper l'ensemble de ses activités de 
coopération avec des start-up au sein d'une sorte d'incubateur, 
une structure appelée à jouer un rôle de conseil, de promotion 
et de fonds de capital-risque.  
    Siemens Venture Capital a investi plus de 800 millions 
d'euros en 20 ans dans des start-up. Parmi celles-ci figurent 
Caterva, un spécialiste de la gestion d'énergie installé à 
Munich, et Magazino, un fournisseur de technologies logistiques 
basé à Stuttgart. 
    Le groupe a également annoncé son intention de mettre sur 
pied un fonds, initialement doté de 100 millions d'euros sur 
trois ans, à destination de ses salariés désireux proposer et de 
réaliser des projets. 
    Il créera parallèlement à Munich un nouveau centre de 
recherche employant 100 personnes et recrutera 300 personnes 
dans la R&D en Chine.  
 
 (Georgina Prodhan, Benoit Van Overstraeten et Marc Angrand pour 
le service français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant