CORR-LEAD 1-La Chine baisse ses taux pour la troisième fois en 6 mois

le
0

(Bien lire 65 pdb au lieu de 75 dans la citation du §14) * Troisième baisse de taux depuis novembre * La croissance continue de ralentir * De nouvelles baisses à venir par Michael Martina et Judy Hua PEKIN, 10 mai (Reuters) - La banque centrale chinoise a abaissé dimanche ses principaux taux directeurs pour la troisième fois depuis novembre, une initiative visant à réduire les coûts d'emprunt et à relancer la deuxième économie mondiale qui risque de connaître cette année sa plus faible croissance en 25 ans. Le principal taux d'intérêt de la Banque populaire de Chine (PBoC) a été abaissé de 25 points de base à 5,10%. Le taux des dépôts à un an a pareillement été réduit d'un quart de point, à 2,25%. Ces décisions entreront en vigueur lundi. La banque centrale estime, dans un communiqué publié sur son site internet, que cette mesure permettra de soutenir la croissance économique. "En ce moment, le rythme de la restructuration de l'économie s'accélère et les fluctuations de la demande extérieure sont assez importantes. L'économie chinoise continue de subir une tendance à la baisse relativement importante", explique-t-elle. "En même temps, le niveau général des prix reste bas et les taux d'intérêt réels restent plus élevés que la moyenne historique." La PBoC avait déjà abaissé ses principaux taux directeurs de 25 points de base le 28 février mais les économistes s'attendaient à une nouvelle détente après l'annonce à la mi-avril d'une croissance revenue à 7% au premier trimestre, son niveau le plus faible depuis la crise financière mondiale de 2008/2009. ID:nL5N0XC04G D'autres indicateurs importants, comme la production industrielle et les niveaux d'investissements en avril, sont attendus mercredi et, de ce fait, le moment choisi pour annoncer la baisse de taux fait craindre des chiffres décevants, comme cela avait été le cas en mars. D'autres économistes veulent croire cependant que les mesures énergiques de la PBoC porteront leurs fruits. "Le fait d'avoir intensifié la politique d'assouplissement viendra efficacement à bout du ralentissement économique", estime Xu Hongcai, économiste au Centre chinois des échanges économiques internationaux, un laboratoire d'idées respecté à Pékin. Signe que les autorités veulent poursuivre les réformes, la banque centrale a relevé le plafond des taux de dépôt à 1,5 fois le taux de base, cherchant ainsi à libérer les marchés de taux. D'AUTRES BAISSES DE TAUX À VENIR Le ralentissement du marché immobilier, de l'activité manufacturière et de la croissance des investissements a pesé sur l'économie chinoise ces derniers mois. Sur l'ensemble de l'année, le taux de croissance est maintenant attendu à 7% contre 7,4% en 2014. Pour relancer l'activité, la PBoC a réduit ses taux et baissé le coefficient de réserves obligatoires des banques (reserve requirement ratio, RRR) à cinq reprises en six mois. L'assouplissement tarde cependant à produire ses effets sur l'économie réelle, beaucoup de banques rechignant à répercuter les baisses de taux sur les crédits qu'elles octroient, et de ce fait les économistes s'attendent à de nouvelles mesures. "L'efficacité de cette baisse de taux ne sera pas très importante", juge Li Qilin, économiste chez Minsheng Securities. "La PBoC a déjà réduit son taux directeur de 65 points de base mais les coûts d'emprunt n'ont diminué que marginalement." Des économistes gouvernementaux ont dit à Reuters que les autorités pourraient accroître les dépenses dans les prochains mois pour soutenir la croissance, dans l'espoir que la politique budgétaire prenne utilement le relais de la politique monétaire si celle-ci ne produit pas tous les effets attendus. Mais Li Huiyong, économiste chez Shenwan Hongyuan Securities, pense que les baisses successives du loyer de l'argent finiront bien par bénéficier aux entreprises et aux ménages. "Ne sous-estimez pas l'effet cumulatif des réductions de taux et du RRR", lance-t-il. "Ceci n'est pas la dernière baisse de taux (...) mais nous nous attendons à une stabilisation progressive de l'économie lors des deux trimestres qui viennent." Voir aussi : Chronologie des changements de taux et du RRR : ID:nL4E8GD053 (avec la contribution de Koh Gui Qing et Kevin Yao, Tangi Salaün et Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant