CORR-LEAD 1-Deutsche Bank va supprimer 15.000 emplois, passer le dividende

le , mis à jour à 13:29
0

(Bien lire 2016 dans la citation du §4) * Perte avant impôts record de 6 mds au T3 * Vaste restructuration pour améliorer la rentabilité * Suppressions de postes, cessions d'actifs * L'action en baisse de plus de 5% FRANCFORT, 29 octobre (Reuters) - Deutsche Bank DBKGn.DE a annoncé jeudi son intention de supprimer 15.000 emplois et de céder des actifs représentant quelque 20.000 salariés dans le cadre de la restructuration en profondeur mise en oeuvre par son nouveau président du directoire pour améliorer la rentabilité du groupe. John Cryan a également confirmé jeudi que la première banque allemande allait faire l'impasse sur les dividendes 2015 et 2016 pour assainir son bilan et payer ses erreurs du passé. "Je ne pense pas que 2016 et 2017 seront de bonnes années", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. L'action Deutsche Bank chute de 5,2% à Francfort vers 11h25, un des plus nets reculs de l'indice paneuropéen EuroFirst 300 .FTEU3 et de l'EuroStoxx 50 .STOXX50E , ces mesures radicales n'ayant, semble-t-il, pas suffi à rassurer les investisseurs. "Nous pensons toujours qu'il y a des risques importants sur ce dossier et qu'une augmentation de capital en 2016 est donc très probable", écrivent les analystes de Citi dans une note. "Les investisseurs sont très déçus. Deux ans sans dividende et un président du directoire qui avertit que 2016 et 2017 ne seront pas de bonnes années pour l'activité non plus, c'est long et les actionnaires se demandent s'ils doivent rester investis." John Cryan fait l'objet de pression pour restructurer la banque en profondeur, des frais juridiques massifs pour divers scandales et l'impact de la déroute des marchés asiatiques ayant entraîné une nette dévalorisation par rapport à ses concurrents. "Deutsche Bank n'a pas de problème au niveau de sa stratégie. Nous savons exactement où nous voulons aller. Mais nous avons un grave problème de mise en oeuvre", a-t-il dit en allemand à la presse alors que son prédécesseur, Anshu Jain, était souvent critiqué pour sa faible maîtrise de la langue. John Cryan a insisté sur le fait que ses salariés du groupe ne seraient pas épargnés. "J'ai dit que tout ne serait pas facile et harmonieux", a-t-il dit, évoquant les coûts élevés des accords à l'amiable conclus avec la Justice pour manipulation des taux d'intérêt de référence et des autres scandales. Avec la perspective d'une perte en 2015, le conseil de surveillance débattra de la question du paiement des bonus, a-t-il dit. RÉDUCTIONS DE COÛTS "RÉALISTES" La banque allemande a l'intention de supprimer 9.000 emplois salariés à plein temps et 6.000 autres emplois, et de céder des actifs, représentant une base de coûts de 4 milliards d'euros et 20.000 emplois, dans les 24 mois à venir. Les trois quart de ces 20.000 postes sont dans sa filiale Deutsche Post DPBGn.DE qui doit faire l'objet d'une scission. ID:nL5N11K33Q "Nous craignions que nos actionnaires pensent que nos objectifs de réduction de coûts n'étaient pas assez ambitieux. Nous pensons qu'ils sont réalistes si nous voulons rester compétitifs", a dit John Cryan. "Nous pensons que nous devons conserver du capital pour renforcer la société. (...) Nous devons constituer un matelas (de fonds propres) qui soit au-dessus du minimum", a-t-il ajouté. Avec la suppression des dividendes 2015 et 2016, la banque a annoncé mercredi soir vouloir ramener ses actifs pondérés en fonction des risques à environ 320 milliards d'euros d'ici la fin de 2018 contre 416 milliards à fin juin. ID:nL8N12S5R9 "Le plan est fondé sur la suppression du dividende attaché aux actions ordinaires pour les années 2015 et 2016. Le directoire prévoit de recommander le versement d'un dividende pour les actions ordinaires à partir de 2017, à un taux de distribution compétitif", a-t-elle annoncé dans un communiqué. Depuis sa refondation après la Deuxième guerre mondiale, en 1952, Deutsche Bank avait jusqu'ici toujours versé un dividende. Mi-octobre, Deutsche Bank a annoncé la division de sa banque d'investissement en deux unités distinctes et le départ de trois des huit membres de son directoire. ID:nL8N12I0W6 L'établissement a également dit mercredi qu'il entendait faire passer ses dépenses ajustées de 27,7 milliards d'euros en 2014 à moins de 22 milliards d'ici 2018 et arriver à un ratio coûts/revenus de 70% en 2018 contre 84,3% fin juin. Deutsche Bank a enregistré une hausse de 20% du revenu de ses activités de trading obligataire au troisième trimestre, mais cette bonne performance a été largement éclipsée par l'annonce d'une perte avant impôt record de 6 milliards d'euros. Les revenus de la banque de financement et d'investissement ont progressé de 2% à 3,2 milliards d'euros avec la bonne tenue des activités sur les taux, le crédit et les marchés émergents, a dit la première banque allemande dans un communiqué. Les banques d'investissement américaines en revanche, comme Morgan Stanley MS.N et Goldman Sachs GS.N , ont fait état d'une forte dégradation de la performance de leurs activités de trading obligataire au troisième trimestre. La perte record avant impôt résulte de charges massives pour frais juridiques et dépréciations dans les activités de banque d'investissement et sur les actifs mis en vente. (Jonathan Gould et Arno Schütze, Marc Joanny et Juliette Rouillon pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant