CORR--La Turquie, principal débouché pour le pétrole de l'EI, dit l'Irak

le , mis à jour à 20:44
0
 (Bien lire ministre allemand des Affaires étrangères au §2) 
    BAGDAD, 7 décembre (Reuters) - La majeure partie du pétrole 
produit dans les territoires contrôlés par le groupe Etat 
islamique en Syrie et en Irak est revendue clandestinement en 
Turquie, a déclaré lundi le Premier ministre irakien Haïdar al 
Abadi. 
    Lors d'une rencontre avec le ministre allemand des Affaires 
étrangères Frank-Walter Steinmeier, Haïdar al Abadi a "souligné 
l'importance de faire cesser le trafic de pétrole des bandes 
terroristes de Daech (acronyme arabe de l'EI), dont la majeure 
part transite par la Turquie", peut-on lire dans un communiqué 
sur son site. 
    Le chef du gouvernement irakien fait écho à des accusations 
déjà formulées par la Russie. Il y a six jours, le ministère 
russe de la Défense a déclaré même détenir la preuve de 
transactions financières entre le président turc Recep Tayyip 
Erdogan et de sa famille et le groupe djihadiste. 
    Ankara, dont les relations sont très tendues avec Moscou 
depuis la destruction d'un chasseur-bombardier russe par la 
chasse turque à la frontière syrienne le 24 novembre, dément 
toute implication de l'Etat dans le trafic de pétrole en 
provenance des zones sous contrôle de l'EI. La Turquie assure 
avoir progressé dans sa lutte contre les réseaux de trafiquants 
de carburant opérant depuis des décennies à ses frontières.  
    Les accusations de l'Irak s'inscrivent dans un contexte 
diplomatique tendu entre Bagdad et Ankara en raison du 
déploiement récent de centaines de soldats turcs dans le nord de 
l'Irak, qui dénonce une violation de souveraineté et menace de 
recourir au Conseil de sécurité des Nations unies. 
 ID:nL8N13W3HZ  
 
 (Ahmed Rasheed, Isabel Coles; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant