CORR-La Croatie demande à la Grèce de garder ses réfugiés

le , mis à jour à 14:01
0

(Au 5e paragraphe, lire que les données de Frontex portent seulement sur les huit premiers mois de l'année; ajoute les données de l'OIM § 6) OPATOVAC, Croatie, 21 septembre (Reuters) - Les autorités croates ont réclamé lundi que la Grèce cesse de transférer vers le reste de l'Europe les migrants et réfugiés qui arrivent sur son territoire en provenance du Moyen-Orient. "L'afflux de migrants venus de Grèce doit être stoppé", a déclaré à la presse le ministre de l'Intérieur, Ranko Ostojic, qui a ajouté qu'il aborderait cette question lors de la réunion mardi des ministres de l'Intérieur de l'Union européenne, avant un sommet extraordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement des Vingt-Huit prévu le lendemain à Bruxelles. "Il est absolument inacceptable de voir la Grèce vider ses camps de réfugiés et envoyer des gens vers la Croatie via la Macédoine et la Serbie", a-t-il ajouté lors d'un déplacement au camp d'Opatovac, près de la ville de Tovarnik, dans l'est de la Croatie. Du fait de sa position géographique, à la frontière orientale de l'UE, la Grèce est, avec l'Italie et la Hongrie, un des trois "pays de première ligne" où arrivent la quasi-totalité des migrants et réfugiés cherchant à gagner l'Europe. Selon les données compilées sur les huit premiers mois de l'année par l'agence Frontex chargée du contrôle des frontières de l'UE, près de 220.000 sont arrivés en Grèce. L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) indique pour sa part que 309.000 réfugiés et migrants sont arrivés depuis le début de l'année en Grèce. Depuis la fermeture de la frontière entre la Hongrie et la Serbie, la semaine dernière, quelque 25.000 réfugiés qui tentent de gagner l'Europe de l'Ouest et du Nord sont passés par la Croatie, qui en a transférés une partie en Hongrie. LIEN Le POINT sur la crise des réfugiés: ID:nL5N11B061 (Aleksandar Vasovic; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant