CORR-France-"Anomalie" signalée à la centrale nucléaire de Cattenom

le , mis à jour à 18:52
0

(Bien lire jeudi) PARIS, 28 mai (Reuters) - L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a fait état jeudi d'un incident de niveau 1 sur l'échelle internationale Ines à la centrale nucléaire de Cattenom, en Moselle, sans rejets radioactifs dans l'environnement. Selon un communiqué de l'ASN, l'ouverture "intempestive" d'une vanne dans le circuit secondaire du réacteur 1 -- le circuit dans lequel est produite la vapeur qui fait tourner les turbines de la centrale -- est à l'origine de cet incident. L'eau du circuit secondaire n'est pas radioactive. L'ASN a précisé qu'elle avait été informée jeudi après-midi de cet incident par l'exploitant, EDF EDF.PA . "Le réacteur a été automatiquement arrêté. Une injection d'eau de sécurité a été enclenchée. Il n'y a pas eu de rejets radioactifs dans l'environnement", écrit l'ASN. Selon une porte-parole de cet organisme, l'incident a été classé "provisoirement" au niveau 1 de l'échelle Ines, étalonnée de 0 à 7, c'est-à-dire qu'il est considéré comme une "anomalie". Philippe Jamet, commissaire à l'ASN, a cependant précisé à Reuters qu'un plan d'urgence interne (PUI) avait été déclenché. Il s'agit de mesures prises par l'exploitant pour ramener l'installation à un état de sûreté maximale et éviter des conséquences à l'extérieur du site. Cet incident "n'a pas posé de problème de sûreté qui nous ait fait vraiment trembler", a cependant assuré Philippe Jamet. "Ça n'a pas été menaçant, il n'y a jamais eu par exemple de menace de rejet." La centrale de Cattenom est constituée de quatre réacteurs à eau sous pression d'une puissance de 1.300 MW. (Michel Rose, avec Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant