CORR-Bolivie-Evo Morales bien parti pour l'emporter au 1er tour

le
0

(Bien lire au 3e paragraphe 2002 et non pas 2007, concernant l'ex-président Quiroga. Une répétition corrigée suit) LA PAZ, 1er octobre (Reuters) - Evo Morales a toutes les chances de remporter un nouveau mandat dès le premier tour de l'élection présidentielle, le 12 octobre, son plus proche adversaire étant distancé de 46 points, à en croire un nouveau sondage rendu public mercredi. Le premier président indien de Bolivie est crédité de 59% des intentions de vote, comme lors de précédents sondages en juillet et en août, et Samuel Doria Medina de 13%, selon un sondage de l'institut Ipsos. Medina, magnat du secteur du ciment, était donné à 17% en août. En troisième position se classe Jorge Tuto Quiroga, qui fut président en 2001 et 2002, et qui recueillerait 8%. Les opposants à Morales accusent le président socialiste de ne pas respecter la Constitution adoptée en 2009, qui limite à deux le nombre de mandats consécutifs d'un chef de l'Etat. La Cour suprême a rétorqué l'an dernier que la période où Morales était déjà au pouvoir de 2006 à 2009 ne pouvait être prise en compte en tant que "premier mandat" car la Constitution actuelle n'était pas encore en vigueur. Les opposants ont dénoncé une interprétation inacceptable. (Daniel Ramos; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant