CORR-Allemagne-La fragilité de la reprise économique se confirme

le
0

(Bien lire excédent commercial, §4) BERLIN, 9 janvier (Reuters) - Les exportations et la production industrielle ont reculé en novembre en Allemagne, montrent deux indicateurs publiés vendredi qui suggèrent que la première économie d'Europe a fini l'année 2014 sur une note poussive. Les exportations ont baissé en novembre pour le deuxième mois consécutif avec un repli de 2,1% en données corrigées des variations saisonnières, indiquent les données publiées par l'Office fédéral des statistiques. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à un recul moins marqué, de 0,2%. Les importations ont parallèlement augmenté de 1,5%, réduisant l'excédent commercial à 17,7 milliards d'euros. La production industrielle a également fléchi en novembre (-0,1%), selon d'autres données publiées également vendredi, par le ministère de l'Economie. Ce résultat s'explique notamment par un ralentissement dans le secteur de la construction et une baisse de la production d'énergie. Le chiffre est inférieur aux attentes puisque que le consensus prédisait une production industrielle en hausse de 0,4%. Ces indicateurs sont publiés au lendemain de celui des commandes à l'industrie, qui ont baissé nettement plus que prévu en novembre, une donnée illustrant elle aussi la fragilité de la reprise de l'économie allemande, qui avait échappé de peu à la récession vers mi-2014. "Tout n'est certainement pas rose", commente Alexander Krüger, économiste chez Bankhaus Lampe. "La situation géopolitique, en particulier la Russie, et les incertitudes économiques qui en découlent pèsent sur la croissance". La croissance du produit intérieur brut (PIB) au dernier trimestre 2014 ne devrait pas dépasser 0,2%, prédit-il. Les chiffres du PIB pour l'ensemble de l'année 2014 seront connus jeudi prochain. Le gouvernement allemand a prédit une croissance de 1,2% sur l'année entière. Tableau des statistiques ID:nB4N0SO01W ID:nB4N0SO01V Les indicateurs allemands en temps réel ECONDE (Michelle Martin; Patrick Vignal pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant