Corps retrouvé à Lille : la thèse de l'accident privilégiée

le
0
Les premiers résultats de l'autopsie pratiquée sur le corps de Thomas Ducroo, découvert mercredi dans le canal de la Deûle, concluent à une mort par noyade. La police enquête actuellement sur la disparition de deux autres hommes, dont l'un retrouvé mort en octobre.

La thèse de l'accident privilégiée. Les premiers résultats de l'autopsie pratiquée sur le corps de Thomas Ducroo - retrouvé mercredi par des plongeurs des pompiers dans le canal de la Deûle, à Lille - montre que la mort du jeune homme serait due à «une cause accidentelle». «Il s'agit d'une mort par noyade, aucune trace de violence n'a été constatée», a annoncé jeudi une source judiciaire. Les premières constatations, faites mercredi après la découverte du cadavre, allaient déjà dans ce sens, aucune trace de coups apparente n'ayant été constatée sur le corps. Aucune piste ne peut toutefois être totalement écartée, la police judiciaire de Lille enquêtant toujours sur les disparitions mystérieuses de deux autres hommes dans le centre de la métropole entre octobre et février. Thomas Ducroo, un concessionnaire moto de 26 ans, avait disparu le 5 février après avoir passé la soirée dans un bar de la ville.

Les plongeurs ont sorti le cadavre de l'eau mercre

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant