Coronavirus : le dromadaire sans doute responsable

le
0

Le coronavirus MERS qui tue près de 40% des personnes infectées, principalement au Moyen Orient, serait transmis à l'homme par des dromadaires.

L'étau se ressere. Il est de plus en plus vraisemblable que le coronavirus MERS a été transmis à l'homme par des dromadaires selon une étude menée conjointement par des chercheurs américains et arabes, publiée dans la revue mBio . Selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ce virus dit du Syndrome respiratoire du Moyen-Orient (Middle East Respiratory Syndrome, MERS) a touché de septembre 2012 au 7 février 2014, 182 personnes dans le monde. 79 en sont décédées.

Jusqu'à présent la seule certitude tenait dans le fait que l'on retrouvait ce virus chez les chauves-souris. La question était de savoir quel animal servait d'intermédiaire avec les humains. «Les scientifiques ont très vite soupçonné les dromadaires», rappelle Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l'Institut Pasteur et profess...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant