Corinne Lepage dénonce la "violence à l'état pur" de la campagne

le
2
CORINNE LEPAGE DÉNONCE LA "VIOLENCE À L'ÉTAT PUR" DE LA CAMPAGNE ÉLECTORALE
CORINNE LEPAGE DÉNONCE LA "VIOLENCE À L'ÉTAT PUR" DE LA CAMPAGNE ÉLECTORALE

PARIS (Reuters) - Corinne Lepage, la candidate de Cap 21 à l'élection présidentielle du printemps, s'est élevée lundi contre la violence de la campagne électorale au lendemain du premier grand meeting de Nicolas Sarkozy qui n'a pas épargné le socialiste François Hollande.

"Je suis scandalisée par la manière dont la violence à l'état le plus pur est rentrée dans la campagne avec l'entrée en campagne de Nicolas Sarkozy", a-t-elle déclaré au micro d'Europe 1.

"La violence qui remplace les idées, qui remplace les propositions, est-ce que c'est acceptable? Si six Français sur dix disent aujourd'hui que la qualité de la campagne est mauvaise, c'est dû précisément à ce que les invectives et la violence remplacent le combat d'idées."

Lors de son meeting à Marseille, le président sortant s'en est de nouveau pris aux corps intermédiaires -partis, syndicats, groupes d'intérêts etc.- accusés de confisquer la parole aux Français.

"Ce qui m'a choquée hier dans le discours, c'est cette violence contre les corps intermédiaires, les syndicats, les associations, je trouve ça extrêmement grave c'est comme ça qu'a commencé la montée des fascismes en Europe dans les années 30, c'est par l'attaque contre les partis politiques et contre tous les corps intermédiaires", a-t-elle poursuivi.

"Les procédés qui consistent à stigmatiser les syndicats, les associations, tout ce qui fait le regroupements des Français, tout ce qui fait les contre-pouvoirs, est extrêmement dangereux."

Interrogée sur la course aux parrainages d'élus en vue de la présidentielle, la candidate de Cap 21 a affirmé disposer de 430 promesses de signatures sur les 500 requises.

"Si je n'y suis pas, il n'y aura pas d'environnement crédible dans cette campagne, il n'y aura pas d'écologie tout simplement parce qu'Eva Joly est contre-productive et qu'elle ne sert pas la cause écologiste, elle la dessert à longueur d'antenne", a-t-elle estimé.

Marine Pennetier, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1617344 le lundi 20 fév 2012 à 12:11

    on n'ignore pas que cette écolo a un penchant marqué pour le fascisme rouge

  • M3101717 le lundi 20 fév 2012 à 11:11

    Mais c'est l'Etat UMP ! C'est la France Forte !!